• sebgolflesigny

Tiger Woods remporte le Masters


Le 14 avril 2019

C'est un moment d'histoire unique que vient d'écrire Tiger Woods. En empochant ce dimanche le Masters d'Augusta, le Tigre remporte son 15e titre du Grand Chelem. C'est sa première victoire Majeure depuis 11 ans.

Tiger Woods vient d'écrire l'une des plus belles pages de l'histoire du golf, si ce n'est du sport. Ce dimanche, l'Américain a en effet remporté le 83e Masters à la faveur d'un dernier tour sous contrôle. Son 70 du jour a été suffisant pour mettre à distance ses principaux poursuivants et finir la semaine à 13 sous le par total, un coup devant un trio composé de Brooks Koepka, Dustin Johnson et Xander Schauffele.

C'est la 15e victoire Majeure du Tigre, qui se rapproche du record des 18 Grand Chelems de Jack Nicklaus. Woods enfile sa cinquième veste verte, 14 années après son dernier sacre à Augusta, un record pour le tournoi. À 43 ans, Woods remporte également sa 81e victoire professionnelle et ne pointe plus qu'à un succès du record détenu par Sam Snead (82 trophées). Le Tigre a même remporté des Majeurs sur trois décennies différentes, un exploit que seul Jack Nicklaus avait réussi.

Il y a un peu plus d'un an, Woods reprenait la compétition après une nouvelle lourde opération au dos. Lui qui pensait ne jamais pouvoir rejouer au golf retrouvait peu à peu ses moyens jusqu'à ce triomphe unique à Augusta. Oubliées les multiples blessures au genou, au dos, au cou. Oubliées les humiliations de ses frasques extra-conjugales ou de ses déboires médicamenteux. C'est un Tiger Woods totalement libéré tant physiquement que mentalement qui aura récité une partition idéale cette semaine.

Un scénario dramatique

Parti avec deux coups de retard sur Francesco Molinari, Woods était parvenu à reprendre un coup sur l'Italien après neuf trous sous tension. Trois birdies (3, 7 et 8) contre deux bogeys (4 et 5), Tiger passait l'aller en 35 coups (-1).

C'est au 12 que le tournoi allait basculer en faveur de l'homme à la chemise rouge. Son principal rival italien trouvait l'eau au départ de ce délicat par 3 d'un coup sans saveur. Son double bogey permettait au Tigre de revenir ex aequo en tête à -11. Les deux hommes étaient dépassés par Patrick Cantlay et Xander Schauffele auteurs d'un eagle au 15 pour le premier et de deux birdies aux 13 et 14 pour le second.

Woods retrouvait la tête après un solide birdie au 13. Une nouvelle merveille de coup de fer pour trouver le green du 15 en deux entraînait un nouveau birdie pour passer cette fois seul en tête à -13. Le Tigre parachevait son oeuvre au 16 d'une nouvelle flèche (un fer 8) déposée au drapeau. -14, deux coups d'avance et deux coups à jouer la messe était dite.

Stratégie de jeu

Tandis qu’on lui demande si cette journée a été plus longue que les autres, compte tenu de l’importance de l’événement, Tiger Woods est revenu sur sa stratégie de jeu. « J’ai été tres patient, a-t-il analysé. J’ai tenu mon plan de jeu. Je suis resté calme quand j’ai vu que j’avais deux points de retard au 12. Et puis Molinari a ouvert la porte. Je suis reste concentré sur ce que j’avais à faire. J’ai beaucoup aimé tout ce process pour arriver à la victoire finale. »

Alors qu’il compte désormais quinze victoires en tournois majeurs et cinq succès aux Masters, Tiger Woods renforce un palmarès qui le place au firmament de l’histoire du golf. « Je place cette victoire tout en haut, affirme-t-il. C'est ma plus belle victoire. Pour essayer de revenir, j’ai dû continuer à apprendre avant de mettre mon expérience au service de tout ça. Aujourd’hui, tout cela a payé. Je suis récompensé de tout mon travail. »

Woods : «Le Masters 2019 est ma plus belle victoire»


7 vues
PRESENTATION
LES COURS
RESERVER
LE GOLF
LES NEWS
SUIVEZ-MOI
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now